Piratage massif chez Equifax

 
 
Equifax.png
 
 

Les derniers mois ont été particulièrement rudes pour la société Equifax. En effet, cette dernière a été victime d'un piratage important de ces données clients : plus de 140 millions d'Américains touchés !

 

Equifax est l'une des plus importantes agences de crédit américaine. Elle collecte et analyse les données de milliers de consommateurs sollicitant un crédit. Le piratage a eu lieu entre mi-mai et fin juillet et engendre désormais une perte "dans la nature" de données permettant des usurpations d'identités. La plupart des victimes sont américaines, bien que des canadiens et environ 400'000 britanniques ont été impactés par cette faille dans le système de sécurité.

 

Désormais, Equifax est la cible de nombreuses critiques par les médias et privés à travers le monde, cherchant à comprendre le pourquoi d'une telle faille dans un système enregistrant les données sensibles de plus de 900 millions de particuliers. En effet, cette société aurait dû être mieux préparée à une éventuelle attaque de ce genre, représentant une cible idéale pour les pirates. Des plaintes ont bien entendu été déposées par des clients aux USA. De même pour des privés au Canada qui souhaitent réclamer 550 millions de dollars canadiens en dommages et intérêts (environ 433 millions de francs suisses).

 

La société, une fois au courant de cette attaque, a mis plus d'un mois pour en avertir ses clients, ce qui interroge désormais bon nombre de personnes. Plusieurs sujets viennent se rajouter à la liste des interrogations. En effet, par exemple, seulement quelques jours après la révélation de cette énorme attaque, le directeur des systèmes d'information et le directeur en charge de la sécurité ont démissionné. De plus, seulement quelques heures après la découverte de la brèche, trois cadres haut placés ont vendu pour 1.8 million de dollars d'actions ! Titre qui a d'ailleurs perdu 1/3 de sa valeur depuis la révélation du piratage.

 

Cette attaque de grande ampleur n'est de loin pas la première, cependant elle représente une réelle menace au vu de la nature des données récoltées. Les informations volées à Equifax seraient déjà en vente sur le "Dark Web", la partie cachée d'internet où s'y déroulent des activités illégales. Pour l'instant, aucune piste n'a été éclaircie quant à la nature et à la volonté des pirates.

 

Source : 24heures.ch